L'Investissement (The Investment)

Date: 28 June 2020
Tags: Fiction
L'Investissement (The Investment)

Don't say "slaughterhouse", say "revaluation center"

Traded human and the cult of profitability

Ne dites pas "abattoir", dites "centre de revalorisation" - L'humain coté et le culte de la rentabilité


Democratic governments are called markets and citizens are called assets. The latter are traded like a share on the stock market and woe to those, like Rachel Boyer, whose rating falls. She must go to a revaluation center, where they "treat" people who are deemed unprofitable. Are they going to kill her? No ! On the contrary, the responsibles of the center intend to grant her a chance for professional retraining. Horrified, she discovers her new job: to kill people repeatedly, every day, by bleeding after stunning. 

This is the teaser for the crowdfunding campaign.
Les gouvernements démocratiques se nomment marchés et les citoyens se nomment actifs. Ces derniers sont cotés comme une action en bourse et malheur à ceux, comme Rachel Boyer, dont le cours chute. Sa cotation devenue négative, elle doit se rendre dans un centre de revalorisation, où l’on « traite » ceux qui sont jugés improductifs. Va-t-on la faire disparaître ? Non ! Les responsables du centre ont, au contraire, l’intention de lui accorder une chance de reconversion professionnelle.
Horrifiée, elle découvre ainsi sa nouvelle fonction : tuer tous les jours des gens à la chaîne, par exsanguination après étourdissement.

C'est la bande-annonce pour la campagne de financement participatif.
Will neoliberal voracity impose itself as an impassable horizon? We know that in the Universe, there is only one of this kind and it surrounds black holes. It's the event horizon, beyond which there is only irremediable engulfment. So the whole issue is to know on which side of the horizon we stand.
La voracité néolibérale s'imposera-telle comme un horizon indépassable ? On sait que dans l'Univers, il n'en existe qu'un de cette nature et il entoure les trous noirs. C'est l'horizon des événements, au-delà duquel il n'y a que l'engloutissement irrémédiable. Alors toute la question est de savoir de quel côté de l'horizon nous nous trouvons.